éditions d'écarts

Sommaire/contact

 

 

 

les auteurs

 

les titres

 

l'actualité

 

l'espace du libraire

 

vente en ligne

 

nous rendre visite...

 

 

 

 

 

   uncahier

” Ici personne ne meurt “, lisons-nous dans ce cahier. C’est bien avec une rare ingénuité que Martin Melkonian en appelle à l’inscription calligraphique puis typographique : à une vérité de l’être mis en pages. Cette vérité ouvre un espace ou plutôt s’ouvre à l’espace du livre. Grâce à sa présence architecturale, sa respiration spécifique, le blanc des pages y est sa demeure. La perte annoncée dès l’ouverture (le titre) réside dans le “lâcher” de l’inscription ; le gain, dans le cahier fait livre. Et puisque, répétons-le ” ici personne ne meurt “Un cahier pour se perdre invite à l’exploration de très anciennes traces mémorielles. Le lecteur dont le geste originel est de se pencher, éprouvera à coup sûr le vertige. Le vertige en poésie.
 

Martin Melkonian est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages. Il a publié aux éditions d’écarts : Conversations au bord du vide, Edward Hopper luttant contre la cécité, Les corps introuvables, Un cahier pour se perdre, L'enfance du regard.

 

49 pages - 15 euros

ISBN 978-2-912824-89-3

 

autre(s)livre(s)  du même auteur aux éditions d'écarts :

Edward Hopper luttant contre la cécité

Conversations au bord du vide
Les corps introuvables
Un cahier pour se perdre
L'enfance du regard.