éditions d'écarts

Sommaire/contact

 

 

 

les auteurs

 

les titres

 

l'actualité

 

l'espace du libraire

 

vente en ligne

 

nous rendre visite...

 

 

 

 

 

La narratrice, peintre célèbre, raconte sa vie à l'un de ses mécènes, nous faisant découvrir une galerie d'artistes ( peintres, cinéastes, musiciens...) et leurs tentatives de sortir des limites existentielles.

Le style baroque, les anachronismes et le ton souvent ironique du récit contribuent à créer un univers où les instants vécus se confondent avec les mythes.

 

 

 

 

160pages - 19 euros

EAN 9 782912 824240

 

autre(s)livre(s)  du même auteur aux éditions d'écarts :

Les Brefs mémoires de Léonore Sy,

L'Amatrice d'effigies

 

Une artiste peintre raconte sa vie en sept lettres, à la demande d'un mécène. Ses aventures cosmopolites refusent la chronologie, sa personnalité extravagante se multiplie pour devenir insaisissable là où elle semble se livrer. A travers une galerie de portraits d'artistes (peintres, écrivains, cinéastes, musiciens...) et une traversée morcelée du siècle, la narratrice évoque les choix existentiels qui s'offrent aux créateurs et leurs tentatives d'échapper aux limites du réel.

Tantôt sarcastique, tantôt douloureux, le ton des lettres reflète un attachement désabusé à l'art et aux plaisirs terrestres dont l'héroïne se sent dépossédée. Les anachronismes et le style baroque, ironiquement maniéré, confèrent au récit un aspect irréel, suggérant un univers de légende qui s'approprie le présent.

" Elle semble parler sans arrêt de tout et de rien, mais dans le même temps elle tisse sa toile, elle construit une oeuvre originale où la sensibilité et l'approche psychologique fascinent le lecteur qui s'y laisse prendre comme l'insecte à la flamme. On est pressé de lire jusqu'au bout, tant chacune de ses phrases a le pouvoir d'aimanter la suivante et d'attirer le lecteur à la suite. Cela tient peut-être à cet art qu'a Denitza Bantcheva de poser sur tout ce qui bouge ou qui pense un regard à la fois ironique et perçant."

 

Frédéric Lamotte, Orpheus

 

 

 

Denitza Bantcheva, auteur français d'origine bulgare, est née en 1969. Son intérêt pour l'écriture se manifeste tôt: elle publie des poèmes et des nouvelles dès 1981.

Vit à Paris depuis 1991. Docteur ès Lettres modernes, elle enseigne et collabore à diverses revues. Ses ouvrages - poésie, fiction, critique - sont remarqués par la presse et sélectionnés pour différents prix littéraires.

Son recueil L'Instant sur les ogives a obtenu le Prix Claude Sernet 1997.

Les Brefs Mémoires de Léonore Sy est son deuxième roman paru aux éditions d'écarts, après L'Amatrice d'effigies (1999) dont il reprend plusieurs personnages.

Elle a également publié des nouvelles et des récits (Dessaisissement, éd. Les Cahiers Bleus (1998); Par des chemins détournés, éd. La Tilv (1997), des travaux consacrés au cinéma (Jean-Pierre Melville: de l'oeuvre à l'homme, éd. Les Cahiers Bleus (1996); Stars et Acteurs en France, L'Univers de Joseph Losey, et l'Ecran amoureux numéros spéciaux de CinémAction, éd. Télérama/Corlet (1999, 2000 et 2003), et au romancier Joseph Delteil ("Dossier H" J.Delteil, collectif, sous sa direction, éd. L'Age d'Homme (1998); Humour et plaisir dans l'oeuvre de J. Delteil, thèse, Presses Universitaires de Septentrion (1999).