éditions d'écarts

Sommaire/contact

 

 

 

les auteurs

 

les titres

 

l'actualité

 

l'espace du libraire

 

vente en ligne

 

nous rendre visite...

 

 

 

 

 

" Parole contagieuse réunit : Le paysage...etc.

Le monologue de Lazare et L'Embarcaterre.

Ils ont un lieu commun : le no mind's land d'un navire qui bat pavillon psychiatrie chronique. Les mots incarnés de quatre aliénés pathétiques nous poussent vers des rivages que l'on entrevoit comme on fixe une éclipse pour naître à un autre regard. Les archaïsmes se nouent à la voyance quand nos sens se confondent pour livrer passage à l'Unique qui nous habite. "  MBH

 

84  pages - 20 euros

EAN 9 782912 824431

 

autre(s)livre(s)  du même auteur aux éditions d'écarts :

La confession de Wolfgang A,

Clémence Marie des victoires,

Parole contagieuse,

Survie hantée de ratures, Cri bleu sur fond bleu,

Lazare ou l'équation F.

Âme, mon âme... crie l'oiseau dans un langage qui l'égare,

Cri bleu sur fond bleu

 

L'esprit qui préside au regroupement de ces trois pièces est contenu dans la citation placée en exergue générale :

"  Un seul but : la fermentation des metaphora.

De la même façon qu'un homme des temps paléolithiques découpait le crâne pour aspirer le cerveau et la puissance du mort, c'est-à-dire l'ancêtre, la lignée des ancêtres forme la rangée des imagines.

Les têtes des cadavres ont marqué de leur empreinte l'argile ou la cire. Mises en ligne dans l'armoire, elles sont sorties lors de repas rituels. Elles sont exhibées à l'occasion d'un grand discours de cérémonie. Elles sont assises dans l'amphithéâtre. On recourt à leur propitiation sous le coup d'une souffrance. "

Pacal Quignard, Rhétorique spéculative.

 

I- Le monologue de Lazare.

 

Colonne vertébrale de Lazare, ou l'équation F.

"  Je l'appelle le " personnage trouvé "... Le personnage trouvé est un symbole important dans les anciennes cultures... il vient de l'au-delà... Il a perdu son propriétaire d'origine mais il n'appartient pas non plus à celui qui l'a trouvé. Il n'appartient... à personne, si ce n'est à Dieu. Cette idée rejoint ma théorie de l'acteur : les acteurs de théâtre sont des morts... Leurs personnages sont des morts qui viennent de l'au-delà, de l'autre bord. "

Tadeusz Kantor, Entretien avec Ph. Du Vignal

 

II- Le paysage s'esquivait dans toutes sortes de directions sans savoir avec précision si l'orientation qu'il prenait était la bonne.

...

" On nous dit : Je veux faire de toi un homme libre, et c'est pourquoi on nous dissuade avec énergie de brouter et de ruminer sans fin les hachures topologiques des accélérations sidérales, pour étreindre et embrasser à tout jamais une vie de bavures sinusoïdales...

...

Et si l'univers tout entier n'était qu'un immense, qu'un immonde charnier, et nous, tout juste un accès, une clameur ? "

(Extraits de " Le paysage... ")

 

III- L'Embarcaterre

 

1ère partie : Montserrat

"  L'œuvre... a des relations étroites avec la prison... mot difficile à prononcer ; il y a en lui quelque chose de définitif... que rien ni personne n'est plus en mesure d'effacer. Celui qui est déjà de l' " autre côté " commence sa route. Il la fera lui-même tout seul, infiniment pauvre, délaissé, ne comptant que sur lui-même ; cette route vide et effrayante, il la suit sans espoir. "

Tadeusz Kantor, Entretien avec Ph. du Vignal

 

2ème partie : Clémence

" L'à-pic est le kairos. L'à-pic est ce qui s'ouvre sous l'humain comme abîme, comme la falaise tombe à pic.

L'humain fuit l'abîme. Le Logos seul l'y ramène. "  Pascal Quignard, Rhétorique spéculative

" ... Je leur ai raconté mille fois cette histoire ; et ils se demandent encore de quoi ils peuvent bien avoir à me soigner ! " Clémence.  MBH.