éditions d'écarts

Sommaire/contact

 

 

 

les auteurs

 

les titres

 

l'actualité

 

l'espace du libraire

 

vente en ligne

 

nous rendre visite...

 

 

 

 

 

   chantscontrechamp
Tu sais, il n’y a rien à dire, et cela dépasse les mots, dit-elle, écrit-elle, vers ces mots là : Il y a l’aube. Du silence qui nous taraude, il n’y a rien à dire, sinon, vers cette aube, laisser les mots nous dépasser, laisser la parole proférer, la laisser malgré tout, contre, oui, la laisser porter lumière devant nous. Laisser de ce silence poindre parole-lumière, dans l’appel du chant,plus grand que nous, plus grand que l’obscur de la cendre jetée sur nos yeux.
Et pour cela, contre chant, contrechamps (du champ contre l’image), pour cela qui tremble et lève voix, malgré tout et contre, oui, merci.
Michael Gluck.
 


123 pages - 20 euros

ISBN 978-2-9128-24-99-0

 

autre(s)livre(s)  du même auteur aux éditions d'écarts :

Le Jardin oratorio

Cahiers d'une analyse

Transhumances, transhumance

Chants contrechamps